expertise sourcing

Sourcing

Parfaitement rôdé grâce à 40 ans de maîtrise des filières internationales, de connaissance pointue des atouts de chaque pays, de relations partenaires pérennes et éthiques mais aussi de veille active.

Sourcing

Si le groupe compte peu d’unités de production en Europe, il possède en revanche une très grande connaissance du tissu industriel asiatique. Il est en lien avec les meilleurs sites de fabrication et collabore de façon régulière avec environ 150 usines. Ces dernières sont sélectionnées en fonction de leur savoir-faire, leur spécialisation, leur capacité de production, leur historique et leur respect des normes sociales et environnementales.

La majeure partie des volumes commercialisés par le Groupe Royer provient aujourd’hui d’Asie du Sud-Est (85%). Mais dans un souci de répartition des zones de production, le groupe mise également sur d’autres territoires tels que l’Inde, où le travail du cuir est particulièrement valorisé ou les pays d'Europe du sud. 

Pour parer à l’éloignement géographique des sites de production, des bureaux, réelles filiales du groupe, ont été créés au plus près des usines. 200 personnes (responsables de développement, contrôleurs qualité, merchandiseurs…) s’attachent au bon déroulement de la production. Leurs missions consistent en la mise en place des collections chez les fournisseurs et le contrôle de la qualité et des délais, en étroite collaboration avec les équipes en France.

 

Liliane Léopold-Royer, Directrice Achats et Sourcing Pôle Junior, Mode et Retail - Managing Director Royer India

Liliane Léopold-Royer, Directrice Achats et Sourcing Pôle Junior, Mode et Retail - Managing Director Royer India

Proposer au consommateur un produit qui répond parfaitement à ses attentes, disponible au moment où il en a besoin, suppose d'avoir mis en place en amont un sourcing performant.

Les 4 secrets d'un bon sourcing

Déterminer ses paramètres de production

Lorsque l'on fait fabriquer un nouveau modèle, la phase de sourcing est essentielle. Autant d’étapes fondamentales parfaitement maitrisées par le Groupe Royer depuis 1981 grâce à sa connaissance pointue des marchés. D’abord, il s’agit de déterminer les volumes en fonction du prix consommateur final souhaité. Deux éléments totalement indissociables. Sans oublier de prendre en compte les taux de change (pour les zones hors Euro) et les droits de douane (pour les zones hors Europe), et le prix des matières premières qui influent inévitablement sur le prix consommateur. Puis c’est acter le type de construction et de qualité attendue, pour affiner le choix du pays partenaire. Ensuite vient le choix du fournisseur en fonction de la capacité des usines. Le Groupe Royer peut alors s'appuyer sur des relations tissées depuis des  années, dans le respect des codes et de la culture du pays.

Connaître les spécialisations des pays de production

Chaque pays a son savoir-faire, souvent lié à son histoire. L'Inde, du fait de la présence ancestrale de tanneries, est spécialiste du cuir. Le Vietnam est très compétent pour la toile vulcanisée, le Bangladesh s'appuie sur sa culture du jute pour produire ses espadrilles tandis que l'Indonésie s'est spécialisée dans les modèles enfant. En Europe, on choisira le Portugal pour les chaussures décontractées homme et femme, tandis que l'Espagne est reconnue pour ses modèles « ville » avec semelles cuir et, bien sûr, les espadrilles. L'Italie reste, pour sa part, le must pour l’élégance.

Se baser sur l'humain

Le meilleur critère de sélection passe par la rencontre avec le fournisseur, sans idée préconçue.

Pour visiter l'usine et vérifier les conditions de production notamment, car l’éthique est une des valeurs essentielles du Groupe Royer. A l’heure où la R.S.E ( Responsabilité Sociétale des Entreprises ) devient un passage obligatoire pour les entreprises, le Groupe Royer s’était déjà muni d’une R.S.E, lors du rachat de Kickers en 2007, en adhérant à la B.S.C.I (Business Social Compliance Initiative). Ceci l'engage, entre autres, à respecter les principes de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, de la Convention Internationale relative aux Droits de l'Enfant et ceux de la Convention Internationale du Travail. Certaines usines respectent déjà le code de conduite de la BSCI.

Et pour, bien sûr, observer les postes de travail, toucher les produits… Ce sont tous ces éléments qui feront pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Par ailleurs, il est indispensable d’établir des relations de confiance réciproque avec nos fournisseurs et les aider à progresser dans leur savoir-faire.

Être à l’affut et anticiper les évolutions macroéconomiques.

Pour être réactif face aux enjeux stratégiques du Groupe et face aux  attentes du client qui évoluent , la prospection, la participation aux grands salons professionnels  et la veille sont essentielles afin de s’assurer de collaborer pour chaque marque avec les meilleurs fournisseurs. De nombreux déplacements, ainsi que les missions  de nos  directeurs locaux, permettent au Groupe Royer de rester à l'écoute des opportunités. En outre, les paramètres économiques des pays producteurs, comme la variation des taux de change et des droits de douane, des coûts de la main d’œuvre  ou des coûts des matières premières, sont à intégrer pour proposer en bout de chaîne le bon produit au meilleur prix.

500

Modèles par saison sans compter les variantes de coloris

100

Fournisseurs

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus, cliquez ici

X